Le portage salarial pour créer son entreprise sans risque, c’est possible ?

Vous souhaitez gagner en autonomie et en flexibilité ? Vous voulez travailler à votre compte et créer votre propre entreprise ? Pour être indépendant tout en conservant les avantages des salariés, vous pouvez opter pour le portage salarial. Cette formule vous permet de travailler ponctuellement pour un client tout en étant salarié par une société intermédiaire qui se charge de la facturation et des tâches administratives.

Pas de paperasse

Portage salarial

Créer sa propre entreprise entraîne de nombreuses formalités, pas toujours simples ni à comprendre ni à réaliser. Et elles prennent beaucoup de temps, ce qui vous empêche de vous consacrer pleinement et sereinement au développement de votre activité. Avec le portage, c’est la société qui vous représente qui s’occupe de tout. Pendant ce temps, vous testez votre activité en travaillant pour le compte de différents clients que vous avez vous-même choisis. Si vous constatez que l’essai est concluant, libre à vous de vous séparer de la société de portage salarial et d’opter pour un autre statut juridique.

La rémunération

En réalisant des prestations pour le compte de vos clients, vous générez un chiffre d’affaires. Si celui-ci atteint un certain seuil mensuel, la société de portage salarial vous rémunère en vous versant un salaire brut. Elle se rémunère quant à elle en prélevant des frais de gestion, dont le pourcentage est variable. Cette commission s’élève généralement à 6-12 % du salaire.

Les activités possibles

Si vous avez un projet de création d’entreprise, veillez aussi à ce que votre activité soit concernée par le portage salarial. Il faut impérativement que vous justifiiez d’une certaine expérience, c’est-à-dire que vous soyez en mesure de trouver et de démarcher des clients. Vos prestations doivent par ailleurs relever des activités dites intellectuelles : consulting, conseil, formation, audit, communication, ressources humaines, finances…

fr ch be lu